24 février 2009

L'ECOLIER DU BOULEVARD DE BELLEVILLE

 

Photo de classe 1962-1963 petit format.jpg
Sur cette photo de classe 1962-1963 prise dans la cour de récréation du 75 Boulevard de Belleville, Maurice Tarlo, au dernier rang, est le cinquième en partant de la gauche

 

J'ai fréquenté l'école du 75  Boulevard de Belleville en 1962 et en 1963. Nous habitions au 11/13 de la rue du Moulin Joly dans le onzième arrondissement. J'y ai vécu de 1955, année de ma naissance jusqu'en 1964, lorsque nous sommes partis en banlieue parisienne à Garges les Gonesse.

J'ai 54 ans et je m'appelle Maurice Tarlo.
Je connaissais bien la rue du Pressoir, de l'autre côté du Boulevardd de Belleville et surtout mes parents la connaissaient très bien.
Par le plus grand des hasards, j'ai fait connaissance de trois gars qui ont aussi fréquenté cette école à la même période, mais ils n'ont plus de photos de classe, deux d'entres eux étaient même dans la même classe et ont le même âge. Ils sont nés en 1950. Ils se nomment Bernard Pourrez, Daniel Magnaud et Daniel Guilleminot. Et ils se souviennnent qu'ils allaient à l'école rue de La Fontaine au Roy travailler le bois une semaine et le métal la semaine suivante en vue d'un apprentissage de métier manuel.

Nous nous retrouverons le 27 février 2009 dans le quartier devant la Maison des Métallurgistes, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris onzième, à midi. Nous déjeunerons ensemble et nous nous raconterons nos souvenirs d'enfance autour d'un bon repas.

Je reviens de chez mes parents. Mon père est un gosse de ce quartier qu'il a connu dans les années 1940. C'est un amoureux de Belleville, quartier populaire au sens noble. Je me souviens de chanteurs ou chanteuses de rues qui venaient de temps en temps dans la cour du 11/13 rue du Moulin Joly et à la fin de leur chanson, les gens envoyaient des pièces par la fenêtre. On entendait dans les rues " Vitrier... Vitrier...", on voyait passer des rémouleurs. Il y avait une vie, il y avait un tissu social.

L'épicier de la rue du Moulin Joly, Monsieur Mandonné : Ma mère payait au mois les notes de tranches de jambon, de gruyère rapé. Mon dentiste était au centre de santé des Métallos, il était renommé. Il se nommait  Jean TORCHINSKY.
A la maison des Métallos, chaque fin d'année à la période de Noël, il y avait "la kermesse du Bol d'air". C'est une association qui a été créée par le PCF et qui avait vocation d'envoyer les enfants en colonie de vacances ou d'élever la jeunesse à la culture.
Mon père m'a dit que même Guy Lux est venu dans cette salle des Métallos. Des artistes y ont chanté, comme Marcel Amont.
J'étais petit mais je me souviens du cinéma Le Cocorico ou des films d'Hercule ou Maciste contre le Cyclope ! Je me rappelle des conditions de vie de mes parents dans un logement où il n' y avait pas de WC, pas de salle de bains, pas d'eau chaude, un poêle à charbons.
Des souvenirs d'enfant de huit ans.
Votre site est vraiment sympa. Rue du pressoir, j'ai bien connu avant tout l'essor immobillier des années 80. Je me rappelle avoir monté sur les épaules de mon papa les escaliers de la rue Vilin qui étaient interminables. On arrivait en haut et on disait ouf ! Maurice Tarlo

Commentaires

J'ai regardé votre photo de classe, cela m'a fait penser à mon frère, qui lui,
était à l'école, rue julien Lacroix. En effet, notre quartier avait une âme! nous
sommes tous, des enfants de Belleville, Ménilmontant! nous sommes la mémoire, de ces quartiers que pour la plupart, nous regrettons tant! nous parlons d'un temps certes, que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître
comme dirait Monsieur Aznavour! Ce Monsieur a fait du chemin, depuis Belleville! j'espère que votre repas amical, s'est bien déroulé, et que vous avez tous passés, un agréable moment. Merci, pour votre témoignage.

nicole Bourg

Écrit par : nicole Bourg | 05 mars 2009

Répondre à ce commentaire

C'est avec nostalgie que je découvre votre site J'ai vécu rue de Tourtille jusqu'en 1964. Ma grand-mère était couturière rue Jouye Rouve et cette rue était mon terrain de jeu!Je suis allée à l'école rue Clavel et rue de la Mare.
Mon père 99 ans garde encore une mémoir fidèle de la vie à Belleville .

Écrit par : daumalle/vigneron | 04 avril 2009

Répondre à ce commentaire

Merci Monsieur Daumale /Vigneron de votre mail. Vos souvenirs et ceux de votre père seront très apprécié sur notre site de la rue du Pressoir. Mr Merino

Écrit par : Bienvenu Merino | 05 avril 2009

Répondre à ce commentaire

Je suis émue car Jean Torchinsky était mon grand père. Il était effectivement chirurgien dentiste. Merci pour cette article, merci de vous souvenir de mon grand père.

Écrit par : maalice | 07 janvier 2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je suis tombé sur ce site dédié au quartier de Belleville. De 1962 à 1969, j'ai vécu au 28 rue de l'Orillon où il y avait une usine fonderie /aciérie, mon beau père y travaillait, l'usine à été démolie au début des années 70 .
En regardant la photo d'écolier, je crois me reconnaître au 2ème rang en partant de la gauche, je suis le 4ème mais je reste un peu dans le doute actuellement. Je n'ai aucune photo de cette époque.

Écrit par : Antoine | 02 mai 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.